• septembre 2021
    L Ma Me J V S D
    « juin    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Sondage

    Vous diriez au sujet de votre animal

    Voir les résultats

    Chargement ... Chargement ...
  • Archives

les Marsouins,Dauphins,Cachalots,Baleines

Posté par enqueteurunblogfr le 25 juin 2011

  

Marsouins, l’hécatombe

Dix animaux proches des dauphins ont encore été retrouvés mortsà la côte belge, victimes des filets de pêche
OSTENDE Entre samedi matin et lundi matin, dix marsouins, des mammifères marins proches des dauphins, ont été retrouvés morts, échoués sur les plages belges, à La Panne, Wenduine, Coxyde et Bredene. Selon les témoins, ces animaux marins portaient des traces que l’on peut attribuer à des filets de pêche. Les marsouins auraient été faits prisonniers accidentellement et se seraient noyés. Une enquête a été ouverte.
Ces cas ne sont malheureusement pas isolés. En 2005, pas moins de 81 marsouins se sont échoués sur la côte belge, un record, selon l’Unité de gestion de la mer du Nord (UGMM). En 2004, 41 échouages avaient déjà été recensés.
Selon l’UGMM, «les marsouins sont à nouveau abondants dans les eaux belges, tout comme dans la première moitié du XXe siècle, lorsque cet animal était commun dans toute la mer du Nord. L’accroissement récent et spectaculaire de la population pourrait découler de modifications de la chaîne alimentaire dans la mer du Nord dues à un léger changement du climat.»
Mais comment expliquer les échouages si nombreux? Selon les scientifiques, les animaux échoués sont soit morts de manière naturelle, soit du fait de la pêche. «Le nombre croissant de ces marsouins dans les eaux belges fait que les pêcheurs les capturent plus fréquemment par accident. Ces captures accidentelles ont surtout lieu lors de pêches au filet maillant, technique qui est en principe peu dommageable pour l’environnement. Elle génère en effet peu de prises accessoires non désirées, ni de poissons n’ayant pas encore la taille requise», explique l’Unité. Mais ces filets retiennent les marsouins.
La Commission européenne a édicté en 2004 une série de mesures. Les scientifiques collaborent davantage avec les pêcheurs. Cela ne suffit manifestement pas.À côté des 81 marsouins morts en 2005, 4 se sont échoués vivants, ajoute l’UGMM. Deux d’entre eux ont pu être remis à la mer mais les deux autres sont morts durant leur réhabilitation.
Le 5 mars dernier, une baleine à bosse, beaucoup plus rare et énorme qu’un marsouin, avait été retrouvée échouée sur la plage de Lombardsijde, près de Nieuport.
Les marsouins sont menacés par les filets de pêche et la pollution. On pense que certaines espèces sont en déclin.

Habitat

Les 6 espèces de marsouins vivent surtout dans les zones littorales où ils s’aventurent souvent dans les ports et les estuaires et n’hésitent pas à remonter les fleuves sur une certaine distance.

Le marsouin commun (ou marsouin des ports) est un habitué des eaux froides et tempérées de l’hémisphère Nord, autour de l’Europe occidentale, au nord-est de l’Asie et au nord de l’Amérique du Nord. Le marsouin de Californie fréquente seulement le golfe de Californie.

Le marsouin noir vit dans l’hémisphère Sud où il fréquente les eaux froides et peu profondes du littoral d’Amérique du Sud. Le marsouin à lunettes est répandu le long des côtes occidentales d’Amérique du Sud, ainsi qu’autour des îles Malouines et de Géorgie du Sud.

Le marsouin de Dall est le plus actif, le plus sociable et l’un des rares à être attiré par les navires. On le trouve à proximité du nord du Japon et des côtes d’Amérique du Nord depuis les îles Aléoutiennes jusqu’à la Californie, toujours dans le Pacifique.

Quant au marsouin sans dorsale, c’est la seule espèce véritablement tropicale. Il fréquente la zone indo-pacifique, depuis l’Inde jusqu’à la Nouvelle-Guinée et le Japon.
Alimentation et chasse

Le marsouin chasse surtout dans les estuaires, sur les hauts-fonds ou à la confluence des courants, partout où le poisson est abondant. Il a un régime varié, mais avec certaines préférences selon les espèces.

Le marsouin sans dorsale, par exemple, est friand de crustacés, alors que le marsouin de Dall recherche surtout les calmars. Le marsouin commun chasse les poissons qui vivent en bancs à proximité des côtes sableuses, comme les sardines et les harengs. Il a besoin de 3 à 5 kg de nourriture par jour, alors qu’il en faut 10 à 12 kg au marsouin de Dall qui est plus gros.

Les marsouins forment le plus souvent des petits groupes de 3 ou 4 individus qui, toutefois, chassent individuellement. Mais ils peuvent s’assembler en beaucoup plus grand nombre là où il y a de fortes concentrations de poissons.
Il semble que le marsouin chasse surtout à vue et au repérage sonore, mais en faisant sans doute moins usage de l’écholocation que les dauphins. Son appareil digestif s’accommode d’assez grosses bouchées, si bien qu’il avale ses proies en entier par gros morceaux.

Reproduction

Le marsouin supporte mal la captivité. Et comme on l’a relativement peu étudié dans son environnement naturel, on ne sait pas grand-chose sur son mode de reproduction.

Dans l’hémisphère Nord, il semble que les accouplements aient lieu en été. Environ un an plus tard, en juin ou en juillet, la femelle met bas un unique petit. A sa naissance, celui-ci mesure la moitié de la longueur de sa mère qui doit aussitôt l’aider à gagner la surface pour prendre sa première inspiration.

La femelle allaite généralement son petit tout en nageant, si bien qu’ils atteignent en même temps la surface pour respirer. Cela ne dure en fait que pendant les quelques jours qui suivent la naissance. Après quoi, le jeune se débrouille seul pour faire surface et replonger pour aller téter. La période d’allaitement dure au moins 6 à 8 mois et même jusqu’à deux ans chez le marsouin des estuaires.

Une femelle qui allaite a généralement tendance à quitter son groupe, mais parfois pour rejoindre une autre femelle dans la même situation. Il est fréquent qu’un jeune demeure auprès de sa mère après le sevrage.

Le saviez-vous ?

Le marsouin de Dall est le plus rapide de tous : il peut atteindre 12 à 15 nœuds, soit 22 à 28 km/h. Il se distingue en outre des autres espèces par la crête d’écume qu’il projette au-dessus de lui lorsqu’il émerge à la surface.

On a vu des femelles de marsouin sans dorsale transporter leur petit sur leur dos, comme à califourchon.

Les marsouins ont 60 à 120 dents, dont la couronne est aplatie en forme de lame tranchante.

Quand le marsouin commun émerge à la surface de l’eau pour respirer, il expulse l’air de ses poumons avec une telle violence que cela produit un son tout à fait caractéristique du bruit d’explosion.

 

Les Cétacés – Baleines, dauphins et marsouins

Les cétacés – baleines, dauphins, marsouins, cachalots, et autres orques - sont probablement les plus spécialisés des animaux. Malgré leur forme de poisson, des poils généralement absents ou isolés sur la mâchoire, le menton ou le rostre (partie du crâne devant les yeux), leurs membres antérieurs palmés et aplatis en nageoires dont les doigts osseux sont enfermés dans un tégument commun et leurs postérieurs restés à l’état de vestiges et situés à l’intérieur du corps, ce sont des mammifères : ils respirent de l’air avec leurs poumons et allaitent leurs petits avec la sécrétion de leurs glandes mammaires.

Le mot « cétacé » vient du grec kêtos, qui veut dire « grand animal – ou monstre – marin ».Ces animaux sont en effet souvent grands, leur taille allant de 1m pour certains dauphins à 25m pour la baleine bleue, qui est l’animal le plus grand que la Terre ait jamais porté.

On les divise en deux sous-ordre : les cétacés à fanons (baleine à bosses, baleine franche, etc.) et les cétacés à dents (dauphins, orques, marsouins, cachalots) ou en trois sous-ordres : les Archéocètes (aujourd’hui disparus), les Mysticètes (cétacés à fanons) et les Odontocètes (cétacés à dents). On les rencontre dans les mers du monde entier, et certains vivent dans les fleuves des régions tropicales et subtropicales. A l’exemple du rorqual bleu, ils sont nombreux à avoir été les victimes d’une chasse systématique et à être menacés d’extinction.

GEANT DES OCEANS

Grosse et allongée, la tête du cachalot est dans le prolongement direct de son corps long et fuselé. Comme beaucoup de cétacés, celui-ci devient énorme à l’âge

adulte : les mâles mesurent 18m de long et pèsent plus de 50 tonnes.

C‘est la classification traditionnelle qui est privilégié dans cet article et qui divise les cétacés en deux sous-ordres, celui des cétacés à fanons et des cétacés à dents. Les premiers passaient autrefois pour les descendants des seconds, mais les preuves moléculaires justifiant cette opinion sont aujourd’hui mises en doute. Donc, dans cette classe des Mammifères dits « marins » et dans l’ordre des cétacés, on trouve 13 familles et 83 espèces.

CETACES A FANONS

La mâchoire des cétacés à fanons porte entre 130 et 400 lames cornées, frangées sur le côté, qui remplacent les dents et servent à filtrer les aliments.

CETACES A DENTS

Les dents de ce type de cétacé sont simples, coniques et nombreuses chez la plupart. Les mâchoires forment parfois un bec comme ici avec ce dauphin Delphinus delphis ou Dauphin des Anciens.

Les Archéocètes

Ils sont aujourd’hui éteints. Comparativement aux Mysticètes et aux Odontocètes, ils étaient primitifs : les os de leur crâne n’étaient pas télescopés, leurs dents de lait tombaient et étaient remplacées par des dents permanentes, et ils avaient des membres postérieurs réduits, probablement externes. Ces animaux à l’aspect de serpent mesuraient jusqu’à 20 m de longueur, et leur dentition bien garnie en faisait de redoutables prédateurs. Leurs descendants sont les Mysticètes (cétacés à fanons) et les Odontocètes (cétacés à dents)

Les Mysticètes

Il existe 4 familles de Mysticètes incluant 13 espèces. Les Mysticètes ont deux narines charnues (évents), tandis que les Odontocètes n’en ont qu’une seule. Les structures permettant l’alimentation ont aussi évolué différemment chez ces deux groupes. Les Mysticètes perdent leurs dents vestigiales avant la naissance, et elles sont remplacées par des fanons. Ceux-ci sont des lames cornées (peau modifiée) constituées de nombreux tubules fibreux et qui agissent comme des filtres. Ces fanons pendent verticalement sous le palais. Au moment où la baleine ouvre bien grand la bouche, il s’y engouffre une grande quantité d’eau, mais aussi de très nombreux petits organismes. La baleine n’a ensuite plus qu’à refermer la bouche et presser la langue contre le palais pour expulser toute l’eau. A ce moment, ses fanons retiennent les petits organismes dont elle se nourrit, et elle n’a plus qu’à les avaler. Les fanons sont enracinés dans le palais et suspendus en rangées de chaque côté de la mâchoire supérieure. Leur face interne est frangée, et ces fibres entrelacées forment un tamis très efficace pour retenir les petits poissons et le zooplancton constitué notamment de krill dont les baleines sont très friandes et qui constituent le premier maillon de la chaîne alimentaire en mer.

Les espèces de cétacés à fanons :

Le rorqual bleu

Le rorqual de Bryde

Le rorqual commun

Le rorqual du nord (ou de Rudolphi)

Le petit rorqual

Le petit rorqual de l’Antarctique

La baleine franche boréale

La baleine franche du Pacifique

La baleine franche de l’Atlantique

La baleine franche australe

La baleine (franche) pygmée

La baleine grise

La baleine à bosse (ou mégaptère)

Les Odontocètes

Il existe 71 espèces d’Odontocètes appartenant à 9 familles. La majorité des Odontocètes possèdent des dents fonctionnelles et indifférenciées. La nourriture, qui n’est pas mastiquée, passe dans l’oesophage, puis dans un estomac spécialisé à plusieurs compartiments où se fait la digestion. Le rein se divise en plusieurs petits lobules (300 à 3.000 par côté).

Les Cétacés excrètent une urine semblable à celle des autres mammifères, mais il semble que les dauphins peuvent produire, pendant de courtes périodes, une urine dont la concentration en sels est exceptionnellement élevée.

Parmi les cétacés à dents, on compte 6 familles :

- les Physétéridés : Tels que le cachalot

- les Ziphiidés : appelés les baleines à bec

- les Monodontidés : Tels que le narval et le bélouga

- les Platanistidés appelés aussi dauphins de rivières

- les Delphinidés : c’est la famille des dauphins tels que le grand dauphin, le dauphin commun mais aussi de l’orque

- les Phocoenidés : cette famille rassemble tous les marsouins

Les principales espèces de cétacés à dents :

Le dauphin du Gange

Le dauphin du Yang-tsé

Le dauphin de l’Amazone

Le bélouga ou baleine blanche

Le narval

Le marsouin commun

Le marsouin de Californie

Le marsouin noir

Le marsouin de Dall

Le sotalie de Tansz

Le dauphin de l’Orénoque

Le dauphin de Gray

Le dauphin de Gill

Le dauphin à bec blanc

Le dauphin de Risso

Le dauphin Souffleur

Le dauphin à long bec

Le dauphin tacheté pantropical

Le dauphin tacheté de l’Atlantique

Le dauphin bleu et blanc

Le dauphin des Anciens

Le dauphin du Nord

Le dauphin de l’Irrawaddy

Le dauphin de Commerson

Le dauphin d’Hector

Le Fausse orque ou faux orque

Le globicéphale d’Inde

Le dauphin Hyperoodon boréal

L’épaulard ou Orca

Le ziphius de Cuvier

Le cachalot nain

Le cachalot

ANATOMIE

Les cétacés ont le corps glabre et fuselé, ce qui diminue la résistance à leur progression dans l’eau. Les protubérances (les palmes, les deux volets horizontaux de la nageoire caudale et la dorsale assurant la stabilité) sont réduites au strict minimum Les organes génitaux ne dépassent pas. Les glandes mammaires et les organes excréteurs sont situés à l’intérieur du corps et contribuent ainsi à leur hydrodynamisme. Les cétacés respirent par des évents, narines musculeuses situées au sommet de leur tête ce qui provoquent ces « nuages de fumée » caractéristiques permettant de repérer les baleines en mer ; les cétacés à fanons en ont deux et ceux à dents, une. Leur crâne est « télescopé », c’est-à-dire que les os

du rostre s’étendent sur et sous la cavité cérébrale. Sauf chez le Cachalot macrocéphale (Physeter catodon), les narines sont situées sur la partie supérieure arrière du crâne et permettent une respiration rapide et efficace à la surface de l’eau.

SOUFFLE

Avant chaque respiration, les cétacés ouvrent leurs évents et expulsent à grand bruit un nuage d’air mélangé à des gouttelettes d’huile.

L’épaisse couche de graisse située directement sous leur épiderme, qui sert d’isolant thermique et de réserve de lipides (gras), et la nature spongieuse des os légers et remplis de graisse représentent aussi des adaptations à la vie sous-marine. Le cerveau des cétacés à dents, réputés pour leur intelligence, est plus gros que celui des cétacés à fanons, et d’une dimension comparable, compte tenu des proportions, à celui des primates.

QUEUE PUISSANTE

Chez les cétacés, la propulsion est assurée par les mouvements verticaux de la queue. Ceux-ci sont par exemple assez puissants pour propulser hors de l’eau les deux tiers du corps d’une baleine à bosse.

ORGANES DES SENS

Les cétacés ont l’ouïe extraordinairement fine bien qu’ils ne possèdent pas d’oreille externe ; une ouverture de la taille d’un trou d’aiguille conduit à leur canal auditif réduit ; leur vue est assez bonne – elle porte jusqu’à 1m sous l’eau et 2,50m dans l’air – mais leur perception des couleurs est limitée. Certains sont capables de faire converger leurs yeux devant, au-dessus et derrière eux, et d’autres de les bouger séparément mais il existe aussi des dauphins d’eau douce presque aveugle (le Dauphin du Gange, par exemple). Quelques cétacés à dents se dirigent par écholocation en émettant des cliquetis sur une haute fréquence, et communiquent à l’aide d’une gamme de sons que l’oreille humaine ne perçoit pas. Les émissions vocales d’autres cétacés sont encore mal étudiées. L’odorat est inexistant chez tous. Des expériences ont permis de démontrer l’excellente vision des petits Odontocètes. Cependant, plusieurs espèces de dauphins de rivière (Platanistidés) ont des yeux réduits. Par exemple, le Dauphin du Gange (Platanista gangetica) et le Dauphin de l’Indus (P. minor) sont presque aveugles. Les Cétacés ont des papilles gustatives bien développées, mais leurs organes chémorécepteurs sont atrophiés (organes de Jacobson chez les Mysticètes) ou absents (Odontocètes).

ECHOLOCATION

Les cétacés à dents repèrent les obstacles et leurs proies en émettant sur une haute fréquence des sons que les objets rencontrés réfléchissent, exactement comme un sonar. Ces sons traversent le « melon » (poche remplie de fluide) qui les dirige en changeant de forme et leur écho passe par la mâchoire.

REPRODUCTION

Les baleines dont certains rorquals (la baleine à bosses par exemple) se reproduisent en hiver. Elles quittent les régions polaires, leur aire d’alimentation estivale, pour aller mettre bas dans des eaux tropicales, en général dans le voisinage de groupes d’îles ou dans des estuaires. Elles redeviennent tout de suite gravides et retournent, au printemps, dans les zones froides de la planète. D’autres baleines observent un cycle de reproduction saisonnier tout en ne migrant pas. L’accouplement est très bref chez tous les cétacés. Le pénis en forme de S du mâle

est enfoui dans le corps et son érection est due non à un afflux de sang mais à l’action de certains muscles. Après avoir mis bas, la mère (et chez certains dauphins, les membres de sa bande) aide le nouveau-né à émerger pour respirer la première fois.

ALLAITEMENT

Les petits des cétacés tètent leur mère jusqu’à ce qu’ils soient en âge de se nourrir de proies. Comme celles des cétacés, les tétines de ce dauphin tacheté sont situées dans une poche intérieure.

La plupart des espèces de Cétacés se reproduisent de façon saisonnière, mais le point culminant de la saison de reproduction varie selon l’écologie d’une espèce ou d’une population. La majorité des Mysticètes migrent annuellement des sites d’alimentation, où ils passent l’été, aux sites de reproduction et de mise bas, où ils passent l’hiver. Certaines populations d’Odontocètes sont plutôt sédentaires. La plupart des espèces ont une gestation d’un peu moins d’un an. Chez le Cachalot macrocéphale, la gestation dure 16 mois et chez certaines autres espèces d’odontocètes, elle dure plus d’un an. Les femelles amènent rarement plus d’un foetus à terme. En effet, en raison de leurs besoins énergétiques, il leur est difficile d’élever plus d’un baleineau au cours d’une même saison.

Les petits naissent généralement queue première et sont déjà bien développés. La naissance et l’allaitement ont lieu sous l’eau. Les Mysticètes allaitent leur petit pendant 7 à 10 mois ou plus, tandis que certaines espèces d’Odontocètes allaitent pendant 18 mois ou plus. Conséquemment, l’intervalle entre les naissances est d’au moins deux ans, à l’exception de quelques petites espèces

VIE SOUS-MARINE

Bien que respirant tous de l’air, les cétacés sont capables de demeurer très longtemps immergés. Sous l’eau, les battements de leur coeur deviennent deux fois plus lents et leur sang, que la pression propulse jusque dans les vaisseaux proches de leur peau, nourrit leurs organes vitaux (coeur, cerveau, etc.). Leurs poumons sont comprimés et l’air qui s’y trouve est projeté dans la trachée et les conduits nasaux où des sécrétions mousseuses l’absorbent.

La vitesse maximum de nage est d’au moins 30 km/h chez quelques espèces de marsouins et de 37 km/h ou plus chez les grands rorquals (par exemple, le Rorqual boréal). Les aptitudes de plongée varient beaucoup d’une espèce à l’autre. Certains cétacés à dents descendent à de grandes profondeurs, à l’image du cachalot qui a été repéré par sonar à 1.200m et des poissons trouvés dans son estomac prouvent qu’il descend jusqu’à 3.000m. Il peut ainsi rester 2 heures dans l’eau.

Les baleines à fanons ne plongent généralement pas plus de 20 à 30 minutes, mais la baleine boréale (Balaena mysticetus), adaptée à la vie dans les glaces, effectue des plongées dépassant 30 minutes. Les dauphins et les marsouins font normalement surface toutes les cinq à sept minutes ou plus fréquemment.

STRUCTURE SOCIALE

Outre les humains, les seuls prédateurs des Cétacés sont les grands requins et les épaulards (Orcinus orca). Ce dernier est réputé pour s’attaquer à presque toutes les espèces de mammifères marins, y compris le Rorqual bleu (Balaenoptera musculus), le plus grand des Cétacés. Les groupes d’Épaulards (unités familiales élargies) ont une cohésion sociale durable qui facilite la chasse en groupe. Les Odontocètes sont grégaires, et on croit que plusieurs espèces possèdent une structure sociale complexe. Il semble que la plupart des espèces de Mysticètes soient plus ou moins grégaires, même si leurs communications vocales sur de longues distances leur permettent peut-être d’effectuer des activités d’une façon mieux coordonnée qu’une simple observation ne nous le révèle.

VOCALISATIONS

Les connaissances actuelles démontrent que seuls les Odontocètes font de l’écholocation. Le Cachalot macrocéphale et l’Épaulard ainsi que quelques espèces de dauphins sont capables d’étourdir et de paralyser les poissons et les calmars avec de puissantes ondes sonores. Les deux principaux types de sons émis par les Cétacés consistent en des meuglements, des cris, des sifflements et des grognements graves, qu’ils utilisent probablement pour communiquer, et des cliquetis de forte intensité, dont les fréquences peuvent atteindre 200 kHz (environ 13 fois plus élevé que la fréquence maximale perceptible par l’oreille humaine), qui leur permettent de distinguer les objets et de naviguer

LES CETACES MENACES

La chasse à la baleine

Dès ses débuts, l’industrie baleinière s’est rendue coupable de surexploitation des cétacés. L’abattage des baleines rapportait en effet beaucoup d’argent. Jadis, les baleines à fanons fournissaient de nombreux produits : la graisse était utilisée pour faire de l’huile pour les lampes, de la margarine et du savon ; les fanons étaient utilisés pour renforcer les corsets ; l’huile contenue dans la tête des cachalots était utilisée pour la confection de bougies et entrait dans la composition de parfums ; bref, un vrai supermarché ! Mais aujourd’hui, de bons substituts ont été mis au point,

ce qui a rendu la chasse à la baleine tout à fait inutile. Néanmoins, la chasse continue notamment en Norvège et au Japon et en Islande. Pourtant, en 1982, un moratoire suspendant toute chasse commerciale est voté par 25 voix contre 7. Le moratoire deviendra effectif à partir de 1986. La Norvège dépose une exception qui lui permet de continuer la chasse commerciale. Le Japon utilise une faille dans la Convention et se lance dans la chasse « scientifique ».

L’Islande, revenue dans la CBI en 2003, s’engage directement dans la chasse « scientifique » et annonce qu’elle reprendra une chasse commerciale dès 2006, malgré le moratoire. (Source : WWF)

LES CHASSES INTERDITES

Malheureusement, aujourd’hui encore, il y a toujours des pays qui continuent à chasser les cétacés : c’est le cas du Japon et de la Norvège, où les baleines sont chassées parce que leur viande y est très appréciée comme plat de luxe.

La pollution chimique

De plus en plus, on retrouve des cétacés morts échoués sur nos plages : la cause de ce phénomène bien triste est très souvent la pollution. Les produits chimiques (comme les PCB) et les pesticides industriels (comme le DDT) répandus en mer, ou s’y déversant par les rivières, sont consommés directement par les cétacés, ou par l’ingestion de proies contaminées. Certains en meurent, d’autres tombent gravement malades, ne peuvent plus se reproduire ou ont des petits qui souffrent de malformations.

La pollution sonore

De nombreux cétacés naviguent et communiquent grâce au son, et, pour se nourrir, toutes les espèces dentées utilisent l’écholocation. Or, à partir d’une certaine intensité, les niveaux sonores sous-marins provenant du trafic des bateaux et de l’activité industrielle (comme des explosions sous-marines !) nuisent gravement aux cétacés : des dommages de leur structure auditive ont souvent été observés… et les empêchent de communiquer entre eux ou d’utiliser l’écholocation !

La pêche

La surpêche est un fléau pour tout l’environnement marin et notamment pour les cétacés. La pêche au thon représente une grave menace pour certaines espèces de

cétacés à dents. Les pêcheurs ont en effet remarqué que plusieurs espèces de thons se déplaçaient toujours à proximité de groupes de dauphins (peut-être ces poissons suivent-ils les dauphins car ces derniers sont plus habiles à trouver des proies dont les deux espèces se nourrissent). Les pêcheurs n’ont plus qu’à suivre les dauphins et, en capturant les thons dans leurs filets, emprisonnent du même coup les dauphins, qui s’y emmêlent et meurent, noyés…

LA MENACE DES FILETS

Les immenses filets qui dérivent en haute mer entraînent aussi la mort de milliers, voire de millions de cétacés de différentes espèces.

Les bateaux

Il arrive, bien trop souvent d’ailleurs, que les cétacés rentrent en collision avec de gros bateaux…ou se blessent aux hélices des navires…Les bateaux de tourisme d’observation des cétacés (ce qui est, au départ, une activité bénéfique au niveau économique, scientifique et pédagogique), représentent parfois une menace lorsqu’ils « harcèlent » les cétacés, ou que le trafic des bateaux devient de plus en plus important.

La dégradation des habitats

Les dauphins de rivières sont sans doute les plus menacés par la pollution, le trafic fluvial, les barrages dressés en travers des rivières, la rectification des rives… Le développement des côtes et la destruction massive des mangroves (ce qui va souvent de pair), a diminué les alevins (jeunes poissons) dont se nourrissent les cétacés.

Le changement climatique

Les augmentations de la température de l’eau vont entraîner le déclin du zooplancton, dont se nourrissent de nombreux cétacés (mais aussi plein de poissons !). Le phytoplancton va diminuer aussi, à cause du rayonnement solaire intensifié par le trou dans la couche d’ozone…Or, le phytoplancton est la base de toute la chaîne alimentaire océanique !

LES SANCTUAIRES POUR LES CETACES

Le premier sanctuaire pour les cétacés fut créé en 1979, dans l’Océan Indien. Un second a vu le jour en 1994, autour du pôle sud, et rejoint d’ailleurs le premier

sanctuaire. Seules les baleines à fanons sont cependant protégées dans ces deux sanctuaires.

LE SANCTUAIRE DU POLE SUD

Le WWF a également fait pression pour créer un 3e sanctuaire pour les cétacés en mer Méditerranée, qui a vu le jour en 1999, dans laquelle tant les baleines à fanons que les autres cétacés à dents sont effectivement protégés. La partie de la Méditerranée concernée est la mer de Ligurie : elle se trouve entre la Sardaigne, la Corse, la France et l’Italie. Chaque année, on y trouve plus de 25.000 dauphins, ainsi que des centaines de grandes baleines.

La CITES, ou Convention de Washington Cette Convention réglemente le commerce international des espèces menacées. Les cétacés sont tous repris, au moins dans l’Annexe II de cette Convention, ce qui signifie qu’ils ne peuvent être exportés et importés que si l’on dispose d’un permis spécial. En outre, certains cétacés (comme la baleine à bosse, certains rorquals, le dauphin du Gange…) sont repris dans l’Annexe I, ce qui signifie que le commerce de leur viande est absolument interdit.

Liens :

http://www.chez.com/eponcelet/cetacea/

Ce site dédié aux baleines, dauphins et autres cétacés. Cetacea est né du constat que l’Internet francophone était particulièrement pauvre en informations scientifiques sur les cétacés et est plutôt dévolu à la vulgarisation scientifique sérieuse.

http://www.sanctuaire-pelagos.org/accueil/

Le site officiel du Sanctuaire Pelagos dédié aux mammifères marins de Méditerranée

http://lesbaleines.net/

Un autre site est né du même constat, au Canada cette fois-ci. Le Monde des Cétacés aborde le sujet de manière plutôt conviviale.

http://www.cetaces.org/

Le Groupe de Recherche sur les Cétacés est une association type loi 1901 à but non lucratif. Le GREC est acteur de la recherche sur les cétacés en Méditerranée, en Polynésie ou ailleurs dans le monde. Le GREC a pour objectifs :

- de favoriser l’acquisition de nouvelles connaissances sur les cétacés sauvages – de

diffuser ces connaissances vers la communauté scientifique

- de contribuer à l’éducation du public en matière de protection des cétacés dans leur milieu.

Source :

Le Règne Animal

http://www.thecanadianencyclopedia.com/

http://www.wwf.be/

Espèces aquatiques en péril – Marsouin commun – Atlantique du Nord-Ouest

Coup d’œil

L’un des plus petits membres de la famille des baleines, le marsouin commun se retrouve principalement dans les plateaux continentaux du Canada, divisés en deux populations : celle du Pacifique et celle de l’Atlantique du Nord-Ouest. Cependant, comme son nom anglais le suggère (Harbour Porpoise), cette créature timide se retrouve parfois dans les baies et les ports, en particulier pendant la saison estivale. Les menaces auxquelles fait face la population de marsouin commun d’Atlantique du Nord-Ouest comprennent l’enchevêtrement accidentel dans les filets tendus pour la pêche commerciale.

Au sujet du marsouin commun

Les marsouins communs ont une longueur moyenne exacte de 1,6 m et pèsent environ 50 kg. Bien adapté aux eaux froides, on les retrouve rarement dans des eaux plus chaudes que 16 °C. Ils peuvent vivre en grands groupes, mais ils restent plus fréquemment en petites bandes de moins de dix animaux et ils sont encore plus souvent solitaires. Les femelles sont généralement plus grosses que les mâles et les deux genres ont des vies relativement courtes : seulement quelques marsouins communs vivent jusqu’à l’âge de 20 ans.

La femelle du marsouin commun atteint la maturité sexuelle à l’âge de trois ans. à la suite de l’accouplement au début de l’été et d’une période de gestation de dix à onze mois, les femelles donnent naissance à des baleineaux qu’elles allaiteront pendant au moins huit mois. Alors que les femelles du marsouin commun sont enclines à être enceintes chaque année, durant la majorité de leur vie d’adulte elles seront enceintes d’une nouvelle progéniture tout en allaitant le baleineau de l’année précédente. Les marsouins communs se nourrissent de petits poissons notamment la morue, le hareng, la merluche, le capelan et le lançon.

Comment reconnaître le marsouin commun de l’Atlantique du Nord-Ouest

Le marsouin commun a une tête sensiblement arrondie à laquelle il manque un bec évident ou un museau. Un petit aileron triangulaire dorsal est situé approximativement au milieu de son dos. Ses flancs d’un blanc gris moucheté deviennent presque entièrement blancs sur le ventre. On dirait qu’il porte une cape noire sur le dos et les flancs, mais le style de la cape varie légèrement d’un individu à l’autre. Les marsouins communs de l’Atlantique du Nord-Ouest peuvent également arborer des taches foncées sur la figure. Les mâles et les femelles se ressemblent au chapitre de la couleur, mais les jeunes marsouins sont nettement plus foncés.
Ari S. Friedlaender

Jeffrey C. Domm

L’habitat du marsouin commun de l’Atlantique du Nord-Ouest

Les marsouins communs de l’Atlantique du Nord-Ouest sont éparpillés sur les plateaux continentaux de l’hémisphère Nord (les zones côtières les moins profondes de l’océan, généralement à moins de 250 km du rivage). Mais comme leur nom anglais l’indique, on les aperçoit souvent près du rivage, recherchant les ports et les baies, surtout durant les mois estivaux. Au Canada, l’aire du marsouin commun de l’Atlantique du Nord-Ouest s’étend du nord de la Baie de Fundy jusqu’au Nord Labrador, en trois populations distinctes autour de Terre-Neuve-et-Labrador, du golfe du Saint-Laurent et de la Baie de Fundy et du golfe du Maine. Ces groupes descendent régulièrement vers les eaux américaines pour revenir ensuite au Canada.

Pourquoi le marsouin commun de l’Atlantique du Nord-Ouest est-il en péril?

La menace la plus évidente pour le marsouin commun de l’Atlantique du Nord-Ouest est de s’enchevêtrer dans les filets droits calés sur le fond qui servent à capturer les poissons de fond comme la morue. Les autres menaces qui guettent cette espèce incluent la dégradation de l’habitat, et même la disparition de l’habitat dû à l’utilisation des dispositifs de sondage acoustique par les pisciculteurs commerciaux (p. ex. : les producteurs de saumons) pour empêcher les prédateurs naturels de se nourrir à même leurs productions. Les marsouins communs de l’Atlantique du Nord-Ouest sont également menacés par les pesticides et autres produits chimiques comme le diphényle polychloré (BPC) qui contaminent l’environnement.

Ce qui est fait

Le marsouin commun de l’Atlantique du Nord-Ouest est actuellement à l’étude pour être ajouté aux espèces en péril fédérales (LEP) à titre d’espèce préoccupante. Le marsouin commun est protégé en vertu de la Loi fédérale sur les pêches, qui interdit la destruction des habitats, et des règlements sur les mammifères marins, faisant partie de cette même mesure législative. Le marsouin commun est également sur la liste rouge des animaux menacés de l’UICN (Union mondiale pour la nature), et il est inscrit sur la liste de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES), qui réduit l’exploitation commerciale des espèces en péril.

Les marsouins communs emprisonnés dans la Baie de Fundy par les fascines ou par les nasses à harengs, ont été régulièrement détachés et libérés. En outre, les protagonistes de la pêche aux poissons de fond à l’aide de filets maillants ont fait plusieurs efforts pour réduire au minimum les conséquences de leurs activités sur les marsouins communs. D’autres mesures pour réduire les prises accidentelles sont étudiées et pourraient inclure l’utilisation de mesures de dissuasion acoustiques ou d’équipements modifiés, tels que des filets de pêche enduits de sulfate de baryum qui donneraient aux marsouins communs et à d’autres mammifères marins, un signal précoce de détection des filets dangereux le long de leurs itinéraires de natation.

De plus, le « Trans North Atlantic Scans Survey », prévu pour 2007, permettra (entre autres choses) au MPO d’évaluer le nombre de marsouins communs dans les eaux canadiennes. En outre, la répartition de la population de marsouins de Terre-Neuve est surveillée par l’équipement acoustique subaquatique.

Que pouvez-vous faire?

Les marsouins communs de l’Atlantique du Nord-Ouest bénéficieront de la protection nécessaire seulement si les Canadiens travaillent ensemble pour réduire les menaces qui le guettent. Renseignez-vous au sujet du marsouin commun de l’Atlantique du Nord-Ouest et faites de votre mieux, là où c’est possible, pour réduire ces menaces et protéger l’habitat indispensable du marsouin commun de l’Atlantique du Nord-Ouest. Engagez-vous auprès du Programme d’intendance de l’habitat pour les espèces en péril (PHI) ou un autre organisme de conservation.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Trucs et Astuces au jardin

Posté par enqueteurunblogfr le 17 juin 2011

Trucs et Astuces au jardin

 Animaux : amis et ennemis:

   Remparts à limaces:

  Nombreuses dès les beaux jours, les limaces et éscargots sont de vraies gloutonnes de jeunes pousses tendres avec une préférence pour les hostas, laitues,tulipes. Eloignez-les en répandant tout autour des plants un rempart (d’environ 20 cm de large) de cendres de bois, de sciure,de sable ou de marc de café…et en installant tous les 5m2 un piège rempli de bière.

  Anti-gastéropodes :

Si vous utilisez<> du commerce(le métadéhyde est autorisé en culture bio), vérifiez bien qu’ils contiennent un répulsif à animaux domestiques(souvent un amérisant) et répandez-les de manière diffuse.Il y aura ainsi encore moins de risques que votre animal de compagnie les < > et en ingère une quantité importante.

Pièges sous abri:

Les granulés bleus anti-limaces doivent être protégés de la pluie qui les délite et leur fait perdre leurs pouvoirs. L’idéal, un petit plat enterré au raz du sol, recouvert d’une tuile (pour ne pas tenter les oiseaux) ou d’un chapeau fait d’une bouteille plastique dont vous aurez enlevé les extrémités.

Mollusques alcooliques :

Conservez des pots de yaourts ou découpez des culs de bouteille en plastique, enterrez-les à 90% et remplissez-les de bière(premier prix bien sûr !). Attirés,limaces et éscargots viendront y plonger…et une fois enivrés ils n’en ressortiront pas.Attention simplement à bien protéger le récipient de la pluie, pour   ne pas couper la bière ét à renouveler le breuvage deux fois par semaine.

 La tuile !

   Au potager  comme au jardin, posez régulièrement des tuiles plates sous lesquelles vous  glisserez quelques rondelles de carottes,peaux de bananes ou feuilles de chou. Il suffira de les soulever au matin pour ramasser plusieurs spécisidérée comme une indésirablements de limaces.

Myope mais utile :

La taupe est considérée comme indésirable…et cela se comprend vu qu’elle creuse et traverse jardin, semis et plantation à sa guise. Mais elle est aussi bien utile car si elle se nourrit de lombrics, elle apprécie aussi les vers blancs, courtilières, larves de taupins et autres insectes nuisibles. Alors il faut choisir !

.Chasse taupe :

Chacun sa méthode…et si une solution marche pour l’un, elle n’est pas toujours efficace chez l’autre. Dans un premier temps, il faut repérer les galeries principales, celles qui suivent les sols durs, les allées ou les murets. Puis essayez d’éliminer les taupes en plaçant des chiffons d’essence de térébenthine dans les galeries, en enterrant des bouteilles jusqu’au goulot pour que le vent y pénètre et y diffuse une drôle de musique, en piquant des branches de rosiers (hémophile, la taupe craint les blessures, qui entraînent sa mort), en glissant des coquilles de moules cuites dans les mottes…Ce n’est pas les solutions qui manquent, reste à trouver la bonne.

Appétit d’oiseau:

Bien sur il y a les miettes et croûtons de pain, mais pensez aussi à leur offrir un peu de gras ( bord de jambon, morceau de beurre), un collier de cacahuètes(non salées), une fleur de tournesol, un filet suspendu rempli de graines d’oléagineuses ou encore une demi-pomme fichée sur un clou.

Bain hors gel:

S’il vient à geler, versez quelques gouttes d’alcool dans une assiette creuse, ajoutez l’eau et posez cet abreuvoir bien en vue, sur une brique tiédie au four ou une pierre chaude au coeur de l’eau. Les oiseaux ravis viendront rapidement s’y poser. La profondeur du récipient sera de 3 à 7 cm.

Oiseaux :

    Les oiseaux (en particulier les mésanges, pinsons et rouges-gorges) sont de vrais gourmets de chenilles, petits insects et pucerons. Merles et grives, quant à eux, préfèrent les mollusques. Attirez-les et surtout retenez-les en leur plaçant des nichoirs et en les nourrissant en hiver.

Oiseaux à l’abri :

Fabriqué <> ou trouvé en animalerie, le nichoir fait le bonheur des oiseaux, mais aussi des enfants qui aiment à les observer et à les nourrir aux mauvais jours. Installez-les à 3 ou 4 m du sol, bien à l’horizontale pour que la pluie n’y rentre pas. Si les mésanges apprécient les <> suspendus, les pinsons, rouges-gorges et moineaux préfèrent les lieux abrités. N’oubliez pas de les néttoyer de temps en temps pour éviter la transmission des maladies entre les différents<>.

Détourne chat :

Comme elle est tentante la terre fraîchement travaillée ! Pour éviter que vos chats viennent y gratter, placez  quelques boules de naphtaline entre les rangs.

C’est mon coin :

Votre chat a l’habitude de faire ses besoins toujours au même endroit…ce qui n’est pas à votre goût. Pulvérisez un mélange composé de 1/3 de litre d’eau additionnée de 2 cuillerées de moutarde forte ; l’odeur gênante devrait l’éloigner de l’endroit.

Sacrés pucerons :

Dès le début du printemps, les pucerons prolifèrent un peu sur toutes les tiges ; ils sucent la sève (ce qui déforme les feuilles et stoppe la croissance) et risquent de transmettre des maladies. Ils laissent aussi des traces de fumagine, un enduit noir et collant (produit par un champignon qui se nourrit de leur miellat) qui asphyxie la plante. Essayez de protéger vos plantations en les exposant à leurs ennemis naturels, comme les oiseaux, les coccinelles ( et leurs larves) et les perce-oreilles.

Anti-pucerons :

Vous pouvez toujours essayer de les déloger au jet d’eau assez fort, s’il y en a un peu.Sinon, préparez un mélange de 2 cuillère à soupe de savon noir, 2 verres d’alcool à brûler et assez d’eau pour faire un litre. Secouez et pulvérisez sur les tiges.

Aidez la nature

Entre mai et septembre,procurez-vous des larves de coccinelles et installez-les près des colonies de pucerons.Si elles ne sont ni génées par le vent, ni par les fourmis, elles devraient abattre pas mal de travail.

demi-patate:

Attirez les vers, les larves de taupins et autres insectes parasites en enterrant face contre sol, à 5 cm de profondeur, des demi-pommes de terre légèrement creusées en leur coeur. Elle appâterons les gourmands. Si vous les inspectez quotidiennement, vous n’aurez plus qu’à ramasser et détruire les larves qui s’y seront réfugiées.

Perce-oreilles:

Attirez les perce-oreilles par des abris de fraîcheur. Garnissez un pot de terre cuite de copeaux de bois, paille ou journeaux, et posez-le à l’envers au sol dans un massif ou accroché à l’aide d’un fil de fer dans les fruitiers. Ils s’y réfugient la nuit et il ne reste plus qu’à les cueillir au matin. S’ils risquent d’abîmer vos boutons de fleurs, ils sont friands de chenilles, mouche et pucerons.

Vers blancs :  

  Friands de pommes  de mes de terre et de laitues, on n’est jamais ravis quand les vers blancs passent à table dans nos parcelles. S’ il n’y a que quelques pieds de touchés, il est possible de les détérrer. Sinon appâtez-les en coupant les fanes et en les répartissant sur le sol maintenu humide. Ils s’éxposeront par gourmandise et vous n’aurez plus qu’à les  » cueillir » ou les offrir en amuse-bec aux oiseaux.

 Anti-fourmis: 

. Ces charmantes travailleuses sont incommodées par l’odeur de la tanaisie, de la lavande,de la menthe et des oeillets dinde. Utilisez ces plantes en bordures d’ornement et au potager. Qund c’est joli et utile, pourquoi se priver ?.

Hérisson mignon:

  On a coutume de lui donner du lait ou du pain, mais il faut savoir que cela le rend malade. Si vous voulez lui faire plaisir et lui éviter de se mettre « en boule « , offrez-lui de l’eau et surtout de la pâtée pour chat, il adore et ça et reviendra en pleine forme.

 Anti-serpent:  

Même si le serpent est fort utile au jardin (dévoreur de limaces, cloportes et larves diverses), même inoffensif, on peut comprendre qu’il en effraie certains. Pour l’éloigner, installez des plants de rue (Ruta graveolens) dont l’odeur et le feuillage persistant font fuir les serpents… tout en offrant de ravissantes fleurs jaunes en été. 

 Un air d’Italie: 

 Outre ses belles feuilles et ses parfums indispensables à la salade de tomates, le basilic éloigne les mouches des légumes. Alors n’hésitez pas à en installer plusieurs pieds au potager.

Thé et café:

 Surtout si votre sol est argileux ou sec,répandez votre marc de café et vos restes de thé et tisanes dans le jardin. Le marc de café est aussi excellent pour attirer les vers de terre.

   Ortie bénéfique:  

 pleine de ressources, l’ortie est excellente dans les composts car elle fournit de l’azote et du fer en se décomposant. Si elle a tendance à être envahissante au jardin, elle est aussi le signe d’une terre fertile, riche en azote.  

 Purin d’ortie: Peu plaisant au nez mais vraiment utile au jardin, préparez un purin d’ortie, excellent fertilisant( et néttoyant sur certains champignons, pucerons et insectes parasites), en laissant macérer des tiges coupées en morceaux dans de l’eau pendant 10 jours. La masse d’orties doit représenter approximativement 10% du volume d’eau (environ 1 kg de feuilles pour 10 litre d’eau). Préférez l’eau de pluie, moins calcaire, sinon ajoutez un peu de vinaigre d’alcool blanc pour l’acidifier.Remuez tous les jours et laissez fermenter (sous un couvercle). Quand plus aucune bulle ne remonte à la surface, filtrez et utilisez votre macération en pulvérisation, mais attention, uniquement par temps chaud, quand le thermomètre indique au moins 15°C le matin. Dimensions et température:   

La hauteur maximale d’un tas de compost, pour pouvoir bien y travailler et s’en servir facilement, est de 1m. S’il est en parfaite santé,il affiche une température avoisinant les 60°C.

  Les manques:   Si votre compost dégage une odeur d’ammoniaque, il manque de déchets bruns,et s’il ne chauffe pas assez, ajoutez des déchets verts  Vers sympas: 

  Aidant à la décomposition des déchets, les vers blancs sont bien utiles au compost. Mais n’oubliez pas de le tamiser avant de le répandre au jardin, sinon, après avoir brouté des feuilles en décomposition, ils brouterons sans vergogne vos plants de laitues! 

 Algues d’or: 

 Riches en potasse, calcium, hormones, vitamines et oligo-éléments, les algues sont une source de bienfaits au jardin…à condition tout de même de les nettoyer de leur sel avant usage. De retour de la plage, laissez-les sous la pluie ou arrosez-les, en les remuant régulièrement pendant quelques semaines. Pensez aussi à jeter sur le compost les algues des bourriches d’huitres. 

 Or brun: 

   Le mélange de fumier (80%) et d’une algue bretonne(20%) est un excellent engrais organique, aussi performant qu’un chimique cocentré de type 15-15-15.Il peut s’utiliser toute l’année.

 Fougère utile :

  Riches en sels minéraux et potassium, les feuilles de fougères sont bienvenues dans les composts, surtout si elles ont séché tout un été au soleil ou isolé le sol tout un hiver durant. 

Activez:  Si la décomposition de votre composte vous semble longue au démarage, vous pouvez l’activer avec un <> riche en azote.Un fumier de volaille, dus jus de fumier de cheval, des algues peuvent aussi parfaitement convenir. Corne broyée ou torréfiée:

     Fabriquer à partir des cornes de vaches, cet engrais riche en azote est très efficace en engrais de fond sur les fruitiers, mais aussi pour nourrir les plantes de rocaille sans risquer de brûler les racines.

  Arêtes:

Riches en phosphore, les arêtes de poissons stimulent la croissance des racines. Vous pouvez vous en procurer dans le commerce, mais pensez aussi à enfouir vos déchets au pied des plants. 

 Gouno du Pérou :

  Issu de fientes d’oiseaux, son odeur n’est pas des plus agréables.Dissolvez-le dans l’eau ou essayez de profiter d’un jour de pluie pour le répandre. 

  Désherbage thermique : 

   Il ne s’agit pas de mettre le feu aux allées et dallage, mais plutôt d’y verser de l’eau à 80C° sur les parties aériennes détruire. Ce choc thermique fait éclater les céllules végétales, et la plante n’y résiste pas.

  Radical:

  Pour désherber sans effort ni produits, recouvrez le sol d’un plastique noir et attendez six mois. Sans eau ni lumière, les plantes vivant en dessous n’auront pu résister à ce traitement de choc.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

S.P.A

Posté par enqueteurunblogfr le 10 juin 2011

 

Cette vidéo à ne pas manquer

Cellule Anti-Trafic SPA – Saisie de 224 chiens par SPA75

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Bienvenue sur ce blog

Posté par enqueteurunblogfr le 3 juin 2011

Bienvenue sur ce blog        Fondation Assistance aux Animaux Clic animaux   :  1 clic = 1 animal nourri

Bonjour a tout ceux ou celles qui viennent faire une petite visite . Je suis un grand acharné en ce qui est la défense des animaux maltraités

Je ne peux voir un animal quel qui soit, esquinté, battut, ou tout autre  torture.

 logofaa.jpg logochaineanimaux.giflogo30milliondamis.gifactimage6501305103808.jpg

Fondation 30 Millions d'Amis 

cat

Cet été, 60 000 animaux risquent d’être abandonnés.

Si l’abandon est passible de 2 ans d’emprisonnement et de 30 000 € d’amende (Art. 521-1 du code pénal), les coupables restent le plus souvent impunis. Les victimes, elles, sont condamnées aux pires souffrances. Ce paradoxe, la Fondation en a fait le thème de sa nouvelle campagne qui suggère un chien derrière des barreaux, symboles de cette injustice.

Faites campagne avec nous

Membre de la communauté 30 Millions d’Amis, donnez toute sa force à cette campagne de sensibilisation. Relayez-la sur facebook, twitter.

Aidez-nous à secourir les victimes de l’abandon

Toute l’année, la Fondation soutient 250 refuges en France.
Nous avons besoin de vous pour leur permettre de recueillir les chiens et chats qui seront abandonnés.N’oubliez pas que 66% de votre don sont déductibles de vos impôts.Merci de tout du cœur d’être à nos côtés pour secourir les animaux en danger

  

sign

 

Qui est la Fondation Assistance aux Animaux?

 

Première Fondation en France pour les animaux, ASSISTANCE AUX ANIMAUX a été fondée pour porter secours aux bêtes en détresse et promouvoir le respect de la vie animale.

C’est une œuvre de charité, reconnue d’utilité publique, qui fonctionne sous les auspices des ministères de l’Intérieur, de l’Agriculture, des Finances et de l’Environnement.

Elle étend son action à tous les domaines où la défense de l’animal s’avère nécessaire.
En France, la Fondation assure une mission caritative de protection animale dans ses refuges, mais aussi un service humanitaire à part entière, par l’aide sociale qu’elle apporte aux animaux déshérités et à leurs maîtres en difficulté dans ses établissements spécialisés : dispensaires, maisons de retraite, centres d’accueil.

Enfin, elle porte une attention toute particulière à l’éducation humanitaire des jeunes par la diffusion de programmes scolaires et la création de fermes éducatives.

Au niveau international
, ASSISTANCE AUX ANIMAUX représente la France au sein de la Société mondiale de protection des animaux (WSPA) et participe à toutes les campagnes internationales en faveur des animaux (espèces en danger, pratiques cruelles de recherche, d’élevage ou de loisirs, limitation des naissances).

La Fondation est soutenue exclusivement par les contributions de ses donateurs.

Elle ne reçoit aucune subvention de l’Etat.

 

  • 50356_57452814262_188156_q

    Animaux sans Foyer Refuge de Montgeron

    Attention, en plein Paris, une femme vient de se faire voler son petit croisé shih-tzu alors qu’il était en laisse. Elle l’a signalé sur des sites comme étant perdu et a reçu des mails afin de l’arnaquer. Il ne faut jamais donner le nom de son chien sur un site ni le mettre sur une affiche!!!!

  • 50356_57452814262_188156_q

    Animaux sans Foyer Refuge de Montgeron

    Nouvelle escroquerie : une annonce vous propose de sauver un chien provenant d’un pays où il fait chaud, ce pauvre chien a trop chaud!!!! Vous acceptez de le sauver et envoyer des frais de transport…. mais ce chien n’existe pas. La SCC a reçu de nombreux appels à ce sujet. Si vous voulez adopter, adressez-vous à des refuges, rencontrez votre futur compagnon en famille et avec vos animaux.

  • Quelques adresses a visiter:
  • Flac anticorrida:
  • Férus:
  • Assistance aux animaux:
  • 30 millions d’amis:
  • Fondation Brigitte Bardot:
  • Protection des animaux:
  • Proanima:
  • Nouveaux mondes:
  • Snda:
  • lpoaquitaine:
  • Oiseaux libres:
  • Spa France:
  • Déclaration importante:
  • Association Stephane:
  • La voix de Kenzo1:
  • Justice-pour-les-animaux.org:
  • Falaise aux vautours:
  • LPO:
  • Sos Grand bleu:
  • Parc ornithologique:
  • Parc du vercors:
  • Chaîne animaux:
  • Massacre animal:
  • Pmaf:
  • Gardiennage:
  •   Faites un don en ligne !Pour aider les animaux, pour nous permettre de les protéger, n’hésitez pas : faites un don en ligne !Nous pourrons alors agir immédiatement
  • ______________________________________________________________________
  • Emploi à domicile :
  • Vous êtes a la recherche d’un emploi mais très dur,  alors venez rejoindre notre équipe , un travail a domicile qui peux si vous êtes motivés, vous rapporter gros ,pas d’heure précise, pas de patron. Vous avez votre boutique gratuitement, et vous serez aidé par notre groupe .

     vdalain.slife-marketing:

    vandenalain.over-blog:

     http://france.yougov.com/go.aspx?id=c8eb279a-2b84-453e-86e5-ea31f9e9bf6e

    Catégorie Boutique:

    - Promotion de la boutique CI: http://carrefourinternet-europe.com - Économiser, sur vos achats, acheter en ligne, vendre ses produits et gagner de l’argent sur internet : http://investir-gagnant.ws- Faites vos courses sur mescashback, économisez sur tous vos achats habituels: http://mescashback.com- Promety réseau, un site normal de 5 pages pour présenter CI et l’opportunité est en page d’accueil. Le formulaire dirige vers le mailing prospect du promety: http://aux-belles-choses.com- Boutique proposant des pages de ventes pour différents partenaires. Utilise les fonctions de gestion de boutique du Promety : http://bon-plan-achat.net- Site Boutique pour vendre des Ebooks. Le processus de vente de chaque Ebook est disponible pour les membres du site:. http://action-business-commerce.comCatégorie Business:- Site rassemblant plusieurs plateformes de gestion/vente et de formation, l’objectif est de fournir les outils nécessaires pour démarrer une activité à fort potentiel sur internet: http://gian-holding.com- Les opportunités qu’offre internet, les affiliations ainsi que les bonnes affaires de différents partenaires: http://les-opportunites-du-net.com- Le site des bons plans du Net qui vous fait gagner de l’Argent : http://shopping-businesseurope.com- EuroWeb Business est un guide de sites de Concept et de devenir un auto-entrepreneur Indépendant pour gagner de l’argent sur La toile du Web: http://www.euroweb-business.com- Découvrir une opportunité d’affaire dans le E-commerce avec le marketing relationnel. Un métier en pleine expansion, à temps partiel ou temps plein, tout en travaillant de chez vous: http://internet-business-reussir.com- MLM qui permet a un large public dans le monde entier de faire des économies http://business-cashback.com- Devenir propriétaire de son site d’affiliation, installez une boutique sur Internet: http://abc-primiti.com- Gagner de l’argent en promotionnant des liens d’affiliation vers des passerelles et plateformes, afin de développer des affaires rentables: http://abcnetweb.com- Site dédié à la promotion de son affaire Carrefourinternet, ou comment utiliser un Promety Indépendant pour en simuler un Réseau ! Bel exemple de site à réaliser pour ses filleuls dans n’importe quelle affaire, avec concordance d’informations reçues dans leurs affaires respectives: http://strategic-business.net-L’opportunité de créer votre propre affaire depuis chez vous en travaillant à temps partiel ou complet: http://www.jobetpassion.com- Travail à domicile ou comment gagner un complément de revenu chez soi. Créer votre propre affaire à domicile et gagner un revenu complémentaire: http://business-gagnant.org- Tout savoir sur le travail a domicile via internet et gagner de l’argent en restant chez soi. Améliorer votre vie avec des revenus confortables: http://avenir-emploiweb.comCatégorie Conseils/Formation:- Toutes les stratégies du succès pour la nouvelle génération d’entrepreneurs qui osent aller au bout de leurs rêves le Marketing de Réseau:   http://generation-business-model.com- Site d’aide et de formation pour développer son réseau CI. Permet de recruter des prospects pour CI, et de leur envoyer des emails pour leur donner les avantages à s’inscrire à CI: http://reussir-est-possible.net- Formation au développement de son affaire sur Internet.Cours à distance sur les aspects techniques et commerciaux des affaires en ligne: http://slife-marketing.comCatégorie maquette de démonstration:- Maquette de démonstration site Promety destiné aux associations et clubs: http://3899.7ay.com  - Maquette d’urlexpert-promety.com de démonstration destinée aux entreprises : http://www.urlexpert-promety.comCatégorie Finance/Argent:-Tout savoir sur la nature de l’argent, son origine, le fonctionnement des crédits bancaires, les dettes, les prêts et le système monétaire: http://argent-pouvoir.com- Carte bancaire internationale Neteller, disponible aux interdits bancaires et ficp ou fcc / Carte sans limite haut débit, utilisable sur internet, retrait distributeur et paiement commerce :http://www.card-bancaire-international.com- Carte Bancaire Internationale en relief et nominative, avec ou sans contrôle pour les FICP, FCC, Interdits Bancaires, rachat de crédits, assurances, mutuelles: http://international-finances.com- Passerelle financière dédiée aux cartes bancaires internationales et à la finance.

    - Conseils et astuces sur les prêts bancaires et les placements financiers: http://mondial-card.com

    - Site dédié à l’achat et la revente d’OR et aux informations financières: http://investir-net.com

    - Obtenir une carte bancaire prépayée avec ou sans interdit bancaire, paiement commerce, retrait distributeur. Puce & code PIN » pour une sécurité améliorée. Utilisable dans plus de 26 millions de points de vente: http://internationale-bank.com

    Catégorie Santé:

    - Site spécialisé dans la prévention et l’amélioration des troubles physiques et émotionnels, travaille en collaboration avec un partenaire qui exerce depuis maintenant  plusieurs années et présent dans le monde entier: http://bon-coin-sante.com

    Catégorie Réseaux sociaux:

    - Un réseau business et une boutique qui multiplie les gains, les affaires, les clients, les visiteurs, les outils en faisant le travail une seule fois: http://www.atoocash.com ou http://computeropera.atoocash.com

    Catégorie Tourisme:

    - Site destiné a faire connaitre le sud de la France et les plus beaux lieux a visiter et a découvrir:http://kartalame.com

    - Site de réservation pour locations saisonnières dans les Vosges (88): http://loc88.net

    Catégorie Divers:

    - Site de description du produit Promety: http://skiffleur.promety.com/weblg.asp?i_id=6867

    http://skiffleur.boutique-des-revenus.org/

    Catégorie Blog:

    Utilisé pour Vente d’ Ebooks et promotion de la boutique Action-Business-Commerce: http://vendre-des-ebooks.com

    - Conseils pour réussir avec le MLM, particulièrement avec le MLM de Carrefour Internet: http://reussir-est-possible.com/mlm

    - Un blog qui vous propose les bons plans pour préparer sereinement votre retraite ou bien arrondir vos fins de mois, acheter malin: http://monavenir-retraite.net

    - Tout savoir sur le marketing relationnel, le développement personnel, de l’aide pour des formations .Comment faire des achats sur le net tout en faisant des économies, retoucher une remise en argent: http://avenir-emploi-internet.com/b/log

     

    Votre nom : (oblig.)
    Votre email : (oblig.)
    Site Web :
    Sujet :
    Message : (oblig.)
    Vous mettre en copie (CC)
     

    citop-logo         

    Magasin surf Hossegor Soorts

    Magasin Quiksilver Hossegor Soorts
    211 rue des Charpentiers
    40150Hossegor
    Téléphone: 05 58 43 41 29

    Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

     

    ALIMENTATION TOUCOULEUR |
    Akywa, blagues à 2 balles, ... |
    Construction d'un ULM Lucio... |
    Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | site albo
    | benammar19
    | ryyyma